Indianafouet

Association Française de Fouet Artistique et Sportif
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le fall et sa conception

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Le fall et sa conception   Dim 5 Oct 2008 - 11:46

L'autre jour j'étais en train de préparer des falls pour une commande de fouets que je vais bientot devoir faire et je me disais que trop peut est écrit sur le sujet et que ce n'est pas aussi simple qu'il n'en a l'air de faire un bon fall.

Le choix du cuir:
Il faut que le cuir sont fort et fibreux, soit en tannage végétal, huileux (comme le redhide), ou à l'alun (comme le whitehide). Mais peut importe le choix du cuir, il doit toujours être découpé avant d'être graisser, parceque ça se découpe un peut plus facilement sec que glissant.

La longueur:
Un bon fall doit être asser long pour former une "loop" (excusez mes anglissismes) ou une boucle quand le fouet est claqué. C'est d'ailleurs une des raison pour laquelle un signal whip, qui a le cracker tressé à-même le thong, ne claque pas aussi facilement que les fouets qui ont un fall; les signal whips ne peuvent pas former cette boucle après le thong parceque le cracker est tout de suite après la partie tressé de la lanière du fouet. Bref, il faut que le fall soit asser long pour former une boucle, mais pas si long qu'il commence à perdre de son momentum, ce qui le ralentirait et rendrait plus dificile un bon claquement super-sonic. La plupart des gens coupent leurs falls à environ 30", mais moi je les aimes un tantinet plus long, question de préférance personnelle...

La forme:
Pour que l'énergie du fouet continue d'accélérer, ça aide si le fall a un taper. Idéalement, la partie la plus large du fall, là ou il est attaché au thong, ne soit pas plus grosse que la pointe du thong. En fait c'est un peut une erreur que je fais ici en disant cela, parceque pour être vraiment exacte, je devrais parler de masse et non de taille, mais comme en terme général, c'est à peut près la même chose, c'est une estimation qui s'avère pas si loin de la réalité. Simplement pour ne pas que le fouet soit ralenti par cette hausse soudaine de masse. Mais bon, faut pas non plus en faire une maladie. La pointe du fall doit être aussi mince que possible tout en demeurant asser forte pour ne pas se casser dès le premier essais.

L'épaisseur:
Il y a des whipmakers qui aiment un fall mince et étroit, donc plat, et d'autre qui préfèrent un fall découpé dans un cuir plus épais, comme ça en découpant la dernière partie du fall, vers la pointe, aussi large que le cuir n'est épais on obtient une forme carré qui, une fois les côtés du fall skivé et le fall arondi (en passant une lanière de cuir avec beaucoup de force sur toute sa longeur plusieurs fois), il devient rond et donc fend l'air plus efficacement qu'un fall avec une forme platte et large, ce qui donne un fouet plus précis.

Le poids:
Un fall jongle poids et légèreté, et ne devrait pas être trop pesant ni trop léger. Si il est trop léger, on perd un peut du "feeling" du fouet, et en contre-partie si il est trop pesant on le sens trop tirer sur la pointe du fouet.

Tout ces facteurs sont importants et doivent (idéalement) être mesuré pour chaque fouet de manière individuelle. Quand vous commandez un fall de rechange d'un whipmaker il est important de spécifier le type de fall (pesant pour les bullwhips et léger pour les stockwhips) que vous désirez. Cependant, rien ne vous empêche de le modifier une fois reçu... Un fall pesand en whitehide pour un bullwhip peut très bien être alléger un peut en le redécoupant vous-même. Ça demande certaines notions de skiving et de découpe que pas tout les amateurs de wipcracking possèdent je vous le concède, tooutefois ce ne sont pas ici des notions qui ne peuvent pas se développer à la maison par l'amateur. Vous skivez les 4 côtés du fall et comme ça vous pourez enlevez un peut plus de cuir de façon progressive. Les falls ont déjà les côtés skivé quand vous les recevez. Mais il faut un couteau TRÈS coupant et une bonne protection pour vos mains si vous décidez d'essayer cela. Il faut aussi faire gaffe de ne pas trop en enlever et de ne pas "creuser" le fall, mais d'enlever un montant égale partout et sur toute la longueure. Bref, ce n'est peut-être pas une bonne idée si vous n'avez pas l'esprit d'aventure ou si vous n'avez aucune expérience à mainer des couteaux... Mais au moins vous savez maintenant que c'est possible de le faire. Aussi, peut de whipmakers prennent le temps de bien arrondir les falls qu'ils attachent à leurs fouets, et c'est bien dommage parceque la performance du fouet en est grandement amélioré, et peut d'amateurs du fouet artistique (hehehe j'aimes bien cette appelation), savent qu'il peuvent le faire eux-même. Tout ce que vous avez besoin c'est une lanière de cuir plat, avec une largeur d'environ 6-8mm, et asser longue pour pouvoir être enroulé autour du fall deux fois et avec asser de reste pour pouvoir bien l'agripper dans la main (40 cm +/-). Vous passez l'oeil de votre fall dans un crochet solidement encré dans un support de mur ou quelque chose de bien solide, vous graissez bien votre fall (moi je le fais avec mon plaiting soap maison, mais à la limitte la graisse que voous penez pour votre fouet fera l'affaire), et vous attachez la pointe du fall avec une bonne longueur de fil en nylon comme ce que vous prennez pour faire des crackers, mais en plus long (asser long pour pouvoir l'enrouler au moin deux fois autour de votre main, que vous aurez préalablement protégé d'un gant de travail épais-sinon le nylon risque de vous blesser...). Alors vous tenez avec votre main gauche (inverssez si vous êtes gaucher...) la cordelette en nylon qui est bien fixé à la pointe de votre fall comme un cracker, et avec votre autre main, vous passez la lanière de cuir vigoureusement sur toute la longueur du fall dans un mouvement de vas-et-vient, toute en maintenant une bonne tension sur le fall (d'ou l'importance d'avoir un crochet solidement fixé). Dans à peine 10-15 seconde, votre fall aurra les coins arrondi et ce sera un peut étiré aussi. Ce n'est pas grave s'il s'étire parcequ'une fois étiré, il aura tendance à garder sa forme (moi tout ça je le fais d'office sur tout mes fouets, mais peut de whipmakers le font).

Voilà, c'est le fond de ma pensée sur le sujet aujourd'hui. Peut-être que dans deux ans je serai d'un autre avis, mais pour le moment, ceci constitue mes observations et expérience sur ce qu'est un bon fall. Ciao.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Comment Bernie fait ses falls!   Sam 30 Mai 2009 - 5:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Le fall et sa conception   Sam 30 Mai 2009 - 13:52

Salut Franco

merci pour cette vidéo très instructive.
Personnellement je skive au cutter classique, je n'ai pas ce "beveler"-je crois que ça s'appelle?.
Mais, dans tous les cas, et pour ceux qui ont du mal à comprendre l'anglais, surtout avec l'accent australien qui modifie un peu certaines sonorités, Bernie précise-et je souligne-que c'est un acte dangereux: risque de coupures+++ faites gaffe les gars!
Un bon moyen de s'en préserver est d'enrober les doigts de la main gauche(pour un droitier) par trois ou quatre épaisseurs de cuirs.

Autre chose, quand vous découper le fall au cutter, notez bien la technique qu'utilise Bernie: aucun chair humaine n'est sur le trajet de son cutter: ça paraît évident me direz-vous, mais ô combien "secure"!!! Si vous regardez attentivement la vidéo, Bernie, au début de la découpe, prend bien soin de mettre sa main gauche dans l'autre direction de la coupe, en dehors du trajet de la lame. De plus, en dehors de son petit ventrou, vous saisissez ce que je veux dire?

Enfin, notez aussi qu'il bosse sur du latigo. Le whitehide que j'ai reçu de Paul Nolan-et Franco sait de quoi je parle-est si raide et sec mon dieu on dirait un bout de bois ou de tôle tellement il est dur. Pouaille nom d'un petit kangourou tout poilu, je vous déconseille d'y aller avec un cutter avec un truc pareil, ou alors changez de lame à chaque découpe, mais bonjour les doigts qui font mal......
L'idéal serait un massicot pour ce genre de cuir, mais je ne sais pas trop si cela existe ce genre d'ustensile?(pour le cuir je veux dire)

Voilà, désolé de rabattre encore les oreilles sur la sécurité, mais j'ai assez de coupures à mon actif pour essayer de vous éviter ce genre d'"accidents"

jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Le fall et sa conception   Dim 28 Juin 2009 - 15:12

Hier j'ai préparer quelques falls.
j'en ai profité pour faire quelques photos d'illustration.

D'abord voici les trois types de cuir que j'utilise pour mes falls:
en haut le redhide, au milieu le whitehide, en bas le blackhide ( à l'extrême gauche de la photo, on voit une peau de 'roo)

ci dessous une autre photo vous permettant de vous faire une idée de la raideur respective de chacun des cuirs.

Le red et blackhide sont tannés végétal. Pas le whithide. Ce dernier est d'une importante raideur, sécheresse et imperméabilité en comparaison aux deux précédents qui sont plus "gras" et souple de nature.

ci dessous j'ai illustré par une photo ce que Franco décrivait plus haut:
lors de la préparation du fall la main gauche est gantée et enroulé dans un fil de nylon qui est attaché comme un cracker au fall en préparation

Au cours de la préparation le fall en whithide va-petit à petit-perdre sa raideur, et devenir progressivement le final fall que l'on trouve sur un fouet achevé.
En ce qui me concerne, je découpe le fall un tantinet plus large que ce qu'il devrait être au final, et je le "reprends" au cutter: je lui donne le taper qui me paraît harmonieux puis je le skive et je le termine au "va-et-vient". Souvent, l'elasticité du cuir donne des zones d'irrégularités dans le taper du fall, et soit c'est récupérable par les retailles et tout va bien, soit cela ne l'ai pas et le fall finit à la poubelle.
Sur la photo qui suit j'illustre l'évolution du fall au cours de sa préparation:
à gauche sur la photo, le "bout de cuir" découpé simplement(raide pas de taper ou presque). A droite sur la photo le fall en cours de préparation: taper, fluidité.

J'ai récemment trouvé du whithide à "Vieille Usine" près de Valence. D'après ce qu'en sait le patron, une seule soctété en produirait en France( pour quel usage?). Mais il se vend par côté de bête: c'est une gigantesque peau!!! Rien qu'avec une peau je pense qu'on pourrait fournir tout les membres du forum pour la vie!!!!
On peut trouver aussi facilement du blackhide. Le redhide je n'en ai pas trouvé, mais il semble que cela soit faisable. Dans tous les cas, il se vend sous la forme d'une grande peau, d'un côté de la bêêêteu!
Bref, pour l'instant mon redhide vient de chez Mike Murphy. le black et white de chez Paul Nolan.
A suivre....

jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Le fall et sa conception   Mer 28 Avr 2010 - 17:23

l'autre jour je me préparai quelques falls à partir d'un rouleau de whitehide et d'un rouleau de blackhide.
C'est en général une tâche que j'aime pas trop parceque c'est du cuir épais, raide et sec++++ (bien que le black soit un peu plus gras que le whitehide).

Maintenant je suis beaucoup plus à l'aise parce que j'enduis tout le cuir à découper de plaiting soap, je le laisse bien imprégner le cuir pendant plusieurs heures, et j'en rajoute encore une couche à pleine main avant de le découper. Cela ramollit le cuir, et facilite la découpe au couteau et au pouce, à l'australienne, comme on découpe les brins des peaux de 'roo. Quand je dis que cela facilite, c'est un VRAI big bénéfice.

Ensuite, il ne reste plus qu'à bien étirer, ajuster le taper, arrondir le fall en skivant les 4 angles et tout le reste, en n'hésitant pas à enduire le fall de plaiting soap entre chaque manipulation. Cela rend la vie si douce...

Voilà, c'est pas tout le monde qui fait comme ça sans doute. Pour du latigo qui est déjà plus gras et flexible par exemple (comme dans la vidéo de Bernie) c'est peut être pas si opportun toute cette préparation avec le plaiting soap. Mais pour du whithide qui est sec, sec, sec, je vous assure que cela vaut la peine.

Cela n'exclue pas les consignes de sécurité pour éviter de se couper, bien au contraire.
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 425
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: Le fall et sa conception   Ven 30 Avr 2010 - 13:27

Salut JP,

je n'avais pas vu ce post... J'ai fait une annonce pour m'en procurer.

Je suis intéressé pour t'en acheter en Red Hide, ou de souplesse identique.

Il m'en faudrait 5 paires.

Merci pour ta réponse

JB_Whip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://indianafouet.hautetfort.com/
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Le fall et sa conception   Dim 1 Mai 2011 - 23:53

AAAAAAAAAAyé!!!!

depuis un moment je voulais savoir où donc j'avais vu des falls en cuir de kangourou sur des bullwhips (j'ai cru avoir inventé ça dans mon esprit tellement je le retrouvais plus) et là cet après midi en allant sur le site de Simon Martin et en égrainant ses photos de bullwhips, que vois-je??
-ces fameux falls en cuir de kangourou montés sur des bullwhips!!! j'ai regardé à plusieurs reprises pour être certain de ne pas m'être trompé. jusque là je savais qu'il les utilisait pour les stockwhips.....et bien on dirait bien qu'il les utilise aussi pour les bullwhips!!!!
Bon, pas sur tous les bullwhips, puisque certains(comme les indy) gardent des falls en redhide ou whithide authentique, mais sur nombre d'entre eux, comme vous pourrez le voir sur ses galeries. bounce bounce bounce

ça peut paraître curieux comme ça, mais j'ai tenté l'expérience des falls en roo sur des stockwhips: c'est quasiment inusable et incassable, mais ça fait des noeuds plus facilement si on fait pas gaffe.....

sur des bullwhips......je n'ose pas encore tenter l'expérience.......c'est ptêt un préjugé mais j'ai le sentiment que ça va casser plus facilement rapport à la force du fouet......

des expériences??

sinon je demanderai directement à Simon Martin,et puis je vais finir par tenter d'en monter un sur un bullwhip, après tout...... scratch

a+
JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
 
Le fall et sa conception
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catching Monster Muskie in Fall
» M'Boutou Fall à l'essai
» Victas fire fall FC
» Hello aride in the fall
» La vie en Bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indianafouet :: Conception d'un Fouet pas à pas :: Préparation du cuir-
Sauter vers: