Indianafouet

Association Française de Fouet Artistique et Sportif
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La coubre d'un fouet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: La coubre d'un fouet...   Jeu 29 Jan 2009 - 6:08

Salut tout le monde,
bon comme c'est tranquile de ce temps-là sur le forum, je me suis dis que je mettrais un peut de vie en écrivant un petit quelque chose.

Le sujet du jour c'est la coourbe d'un fouet et le pourquoi de la chose.

Je suis en train de travailler sur une paire de fouets et en préparant le core, qui est sommes toutes la même chose qu'un bolster mais en plus petit soit un long morceau de cuir triangulaire... j'ai remarqué quelque chose qui quoique pas nouveau du tout, n'avais jamais vraiment attiré mon attention auparavent parceque je connais bien la chose.
Ben en graissant le core, je le manipule pour qu'il commence déjà à prendre une forme circulaire, comme ça il sera plus facile à donner la bonne forme plus tard. Et bien au boutr d'un moment, quand le gras était bien entré dans le cuir, le core faisait une courbe tout seul! La courbe était vers le dos du core ou si on veut du côté opposé aux deux côtés du triangle quand ils sont recourbé pour se rejoindre (comme un bolster). De là, j'ai pris un instant pour réfléchir à la chose et c'est l'évidence même; le cuir se recourbe selon la direction ou il y a le moins de résistance; le dos. Si le core, qui est quand même un petit morceau de cuir démontre cette particularité, alors imaginons ce qu'un morceau plus gros comme un bolster va faire! C'est sûr qu'il va se recouber! Alors, à moins de tresser de manière parfaite comme une machine et sans bolster, il est quasi impossible de ne pas avoir une courbe dans son fouet. Voilà le mystère est dénudé et mis-à-jour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 54
Localisation : marseille
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Jeu 29 Jan 2009 - 13:32

Very Happy

cette fameuse courbe, que j'ai heureusement sentie avec le fouet de JB, est une particularité du cuir végétal, mon chromé n'en a pas ou une extrêmement légère que j'ai choisi parce-que mon pommeau lui donne un sens, j'adore cette complexité qu'est un fouet !! est-il intéressant de chercher à réduire cette courbe en distribuant les forces ou au contraire à la favoriser en les concentrant ??

et jusqu'à quel point peut-on influer dessus ?
le sens du core et des bolsters
les sens de tressage
la mixité des cuirs
l'accompagnement manuel

nous ne sommes pas prêts de nous ennuyer ;-)

++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cuir-marie.com
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Jeu 29 Jan 2009 - 19:20

héhéhé me fait plaisir tout ça, encore siouplé!!
pas trop de temps en ce moment. C'est une joie de vous trouver le soir!
Go on

Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Ven 30 Jan 2009 - 21:45

marie a écrit:
Very Happy

cette fameuse courbe, que j'ai heureusement sentie avec le fouet de JB, est une particularité du cuir végétal, mon chromé n'en a pas ou une extrêmement légère que j'ai choisi parce-que mon pommeau lui donne un sens, j'adore cette complexité qu'est un fouet !! est-il intéressant de chercher à réduire cette courbe en distribuant les forces ou au contraire à la favoriser en les concentrant ??l)

++

Je partage la même expérience sur le chromé (noir) que j'avais fait:on note bien moins cette courbe naturelle. Mais perso je trouve que le travail du végétal est bien plus agréable que le chromé, mais c'est très personnel ce genre de sensation je pense. Toi Marie, on dirait que tu adores le chromé, j me trompe?
Que veux tu dire par "accompagnement manuel" s'il te plait? idem pour les "sens du tressage"?
Et joyeux anniversaire en passant!

Bye
Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Sam 31 Jan 2009 - 2:50

Ah ça c'est intéressant... Comme je n'ai pas travaillé avec le cuir tanné au chrome depuis plus de 20 ans (eh oui), je ne m'en souviens pas vraiment, mais compte-tenu des qualités de ce cuir, ça ne me surprends pas maintenant que tu en parles.

Bon à part ma dernière expérience avec du kip, je travail toujours avec du cuir végétal et c'est pour moi le cuir que je préfère. Quoique je me souviens que David Morgan dans son premier livre "Whips and Whipmaking"-première édition, il décrit dans la fabrication d'un stockwhip australien et dit que les bolsters sont fait avec du cuir de vache chromé et splité pour être plus mince, ce qui veut dire qu'il y a quand même des gens qui s'en servent. Mais pas moi.

J'essaie de balancer la courbe en alternant la ligne de racord des deux bolsters; le deuxième bolster a cette ligne ou les deux côtés du bolster se rejoingnent, à 180 degrés de la ligne du premier bolsters ou si vous préféré, l'un fait face en bas et l'aute en haut. Ça aide un peut, mais comme le deuxièeme bolster est tellement plus gros que le premier, il lui impose sa courbe de façon asser radicale...

Le sens du tressage je suis pas sûr de comprendre... La plupart des whipmakers travaillent du manche vers la pointe, ça permet d,avoir (dans le cas du cuir de kangourou) la partie la plus forte de la peau à la pointe du fouet pour plus de résistance aux coupures et égratignures, choses que le cuir de 'roo est particulièrement vulnérable.

Y'en a qui aiment travailler à contre-sens de la courbe dès le début pour la minimiser le plus possible, d'autre c'est le contraire, et d'autre encore se servent du sens contraire de la courbe pour certaine routine (je crois que c'est ce que Anthony DeLongis fait). Ça c'est une question de préfférences.

Exemple: placez le fouet devant vous de tout son long avec la courbe vers le sol, maintenant tournez le fouet pour que cette courbe soit maintenant pointé vers le ciel et exécutez un circus crack avec. Le début de la forme ou vous envoyez le fouet derière vous sera sans doute un peut maladroit, mais la dernière partie de la forme, soit juste avant et jusqu'au claquement du fouet, elle par contre sera plus facile parce que le fouet veut retrouver sa courbe naturelle et durant cette dernière partie du mouvement, le fouet fait presque tout le travail à votre place à cause de ça. Essayez-le, vous verez bien si ça vous plait ou pas...
Ciao,

Franco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 54
Localisation : marseille
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Sam 31 Jan 2009 - 11:55

Very Happy

Le chromé, c'est mon cuir, donc si tu parles du travail du cuir par lui-même, ya pas photo, je suis une inconditionnelle du chromé ! Ensuite si c'est de la façon dont le cuir travaille avec le fouet, il faudrait que je pratique avec un traditionnel pour me rendre compte des différences, j'adore mon fouet, sa texture, sa respiration, sa vie !

Par sens de tressage, je veux dire 1er lacet à droite ou 1er lacet à gauche, ce qui change le sens de la tresse et qui est utilisé dans les paires (1 tressé dans un sens et le 2ème dans l'autre, les 2 du manche vers la pointe) une symétrie parfaite pour travailler à droite et à gauche en même temps.

Et l'accompagnement manuel, c'est demander au cuir d'aller la où l'on veut qu'il aille, c'est choisir la première action mécanique des bellies, c'est toutes ces manipulations qui vont s'imprimer dans le cuir.

un petit tuyau pour les écorchures, soignez les avec de la néoprène !

++

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cuir-marie.com
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Sam 31 Jan 2009 - 13:59

Voilà ben l'explication que Franco donnes pour le circus cracking en tenant compte de la courbe du fouet, c'est quasiment ce que j'essayais de décrire dans la rubrique "pratique" ou lorsque je le conseillait pour Seb, qui, finalement, d'après ce que j'ai compris, avec l'entraînement, à réussit à maîtriser son fouet et la technique.
Ce qui me fait penser un peu aux sabre lasers de star wars: chaque oeuvre est unique et a une vie qui lui est propre. ce qui rend son maniement aussi très personnel du coup! Very Happy
C'est souvent déroutant de passer d'un fouet à un autre, et il faut de la "communication" pour s'harmoniser avec! Enfin ce doit être valable pour beaucoup de choses: un exemple vous n'avez jamais emprunté la voiture d'un pote? ben il y a un léger temps d'adaptation, ou parfois un rejet total (le siège, la vision, etc...) Very Happy on est bien ou mal, mais jamais 100% adapté du premier coup héhé!

Pour en revenir au tressage: j'ai déjà tressé mes bellies en positionnant les bolsters sans raison, puis face à face (sans le vouloir d'ailleurs, je m'en suis aperçu trop tard!), puis tous les bolsters (core compris) dans le même sens (chacun "coiffant l'autre" en quelque sorte, suis-je clair?). Je ne sais toujours pas ce qui est le mieux......s'il y en a un? Quoiqu'il en soit je retrouve toujours une courbe naturelle du fouet une fois terminé. Sur mes derniers fouets, elle apparaît lentement, car le fouet est si raide une fois l'overlay posé, qu'il ressemble davantage à une branche de bois (vivante pas morte Very Happy )

Pour finir, je ne pense pas comprendre ce sens du tressage dont tu parles Marie...... Embarassed Ne pourrais-tu pas faire un schéma ou une photo cela en dit parfois davantage ......? Excuses moi mais tu dois parler d'une constante qui m'a échappée jusqu'à présent......j'ai beau réflechir, mais lorsque je tresse je "symétrise" forcément ma tresse, puisque un brin va à droite, et l'autre forcément à gauche...que l'un passe par dessus ou par dessous ne change rien puisque cela s'inverse forcément dans le croisement qui suit...... Je ne dois donc pas voir ce que tu note.....

A+

Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
marie

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 54
Localisation : marseille
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Sam 31 Jan 2009 - 19:13

Very Happy

Il est certain que c'est négligeable mais une tresse à un sens, soit elle tourne vers la droite, soit elle tourne vers la gauche, elle n'est pas réellement symétrique. Mais tout ça, c'est histoire de causer, pour une paire, c'est plutôt le coté esthétique je pense qui est pris en compte avec l'inversion du sens de tressage d'un fouet par rapport à l'autre.

++

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cuir-marie.com
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Sam 31 Jan 2009 - 20:38

marie a écrit:
Very Happy

Il est certain que c'est négligeable mais une tresse à un sens, soit elle tourne vers la droite, soit elle tourne vers la gauche, elle n'est pas réellement symétrique. Mais tout ça, c'est histoire de causer, pour une paire, c'est plutôt le coté esthétique je pense qui est pris en compte avec l'inversion du sens de tressage d'un fouet par rapport à l'autre.

++

marie

ah ok, ben tilt je comprends maintenant, tu parles du sens de torsion de la tresse en fait: soit on tresse bien droit, soit on vrille la tresse. C'est d'ailleurs un problème que je ne prétends pas avoir reglé. C'est pas si simple de tresser bien rectiligne: il faut avoir un support fixe, comme un étau ou un crochet, et de l'expérience. Arrivé à une certaine distance de tressage, le "balancé" de ce qui a été tressé donne du "jeu" lors des tirages successifs pour serrer la tresse. C'est à ce moment que je RE-fixe le thong en cours de route, donc plus avant dans la tresse, pour limiter le "balancé" et maintenir-autant que possible-la tresse rectiligne.
Lorsque je regarde les tresses de Joe Strain ou de Mike Murphy-pour ne citer qu'eux-je suis toujours impressionné de voir à quel point leur tresse est rectiligne.......et je pense sincèrement que leur tresse tourne vraiment vraiment très peu!
Négligeable dis tu......je sais pas trop et j'aimerai bien avoir assez d'expérience pour vriller volontairement une tresse dans un sens, et tresser un fouet strictement rectiligne et comparer le maniement pour voir si c'est si négligeable que ça......
Enfin merci pour la causette LOL!!!!!!! Very Happy

Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Dim 1 Fév 2009 - 4:36

Marie,
que l'on commence une tresse avec un brin par-dessus ou par-dessous ne change rien; le but est, comme le dit si bien Jean, de tresser droit, alors si ta tresse vrille, déjà y'a un problême.

Jean,
la courbe sera toujours là à cause des bolsters et de tout les autres facteurs réunis. J'essaie de distribuer les choses come je l'ai expliqué plus haut, durant la fabrication. C'est sûr qu'un fouet bien fait va être raide sur un bon metre mais il va se dégourdir avec le temps t'inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 54
Localisation : marseille
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Dim 1 Fév 2009 - 11:30

Very Happy

looool vous allez me trouver lourde, je ne parlais pas d'une tresse tordue, mais d'une tresse bien droite, elle est équilibrée dans sa masse mais n'a pas une réelle symétrie puisqu'elle a un sens d'enroulement, la compensation 2 lacets à droite, 2 lacets à gauche n'est pas rigoureusement exacte puisqu'il y a une différence de niveau et que chaque lacet conserve ses niveaux d'un bout à l'autre de la tresse.

++

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cuir-marie.com
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Lun 2 Fév 2009 - 12:22

Salut Marie,
je sais pas si on est arrivé à la limitte du médium écrit, mais je comprends rien de ce que tu dis. Désolé, sans doute en personne ce serait évident, mais comme ça je suis perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie

avatar

Nombre de messages : 193
Age : 54
Localisation : marseille
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Lun 2 Fév 2009 - 17:49

Very Happy

oui ! je m'égare surement..... ;-)

marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cuir-marie.com
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   Mar 3 Fév 2009 - 21:17

Bonsoir Marie, bonsoir Franco

désolé pour le retard (boulot fatigue).
Euhh alors moi aussi je suis comme Franco je n'arrive pas à te comprendre bien Marie..... Embarassed

Faudra qu'on se voit un de ces 4, lorsque les beaux jours reviendront, tous si possible comme le souhaitait seb! ...enfin tous, pour Franco cela risque de pas être évident...à moins qu'on débarque tous chez lui LOLLLLLLLLLLL lol!

Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La coubre d'un fouet...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La coubre d'un fouet...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début carnassier au fouet
» Je veux essayer le fouet !
» Fouet pour le brochet ou autre gros fish
» Les gels : coup de fouet ou coup de pompe
» un coup de fouet pour moins de 100 euros c'est possible !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indianafouet :: Entretien, réparation, tressage des fouets :: Entretien, réparation, tressage des fouets :: Le Tressage :: Tout sur l'âme d'un fouet-
Sauter vers: