Indianafouet

Association Française de Fouet Artistique et Sportif
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la frustration et la stagnation....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérôme

avatar

Nombre de messages : 425
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: la frustration et la stagnation....   Mar 14 Avr 2009 - 21:47

Bonsoir à tous,

Je crois que personne n'est à l'abri d'un retour en arrière dans la pratique.
Je prends ces moments de "casse" par le bon côté, il me rappelle que rien n'est acquis.
Il faut toujours travailler et toujours se remettre en cause.
Voici ma recette, quand je ne progresse pas, et je ne progresse pas toujours les jours.
Je refais des mouvements de bases avec beaucoup d'attention, sans précipitation. J'analyse le mouvement de mon fouet, j'essaie de sentir comment il travaille avec plusieurs angles de bras, et de poignets. C'est le moment rêver pour travailler différemment.
N'oubliez pas, si des gens vous regarde avec votre fouet, mettez vous un nez rouge de clown, ça passe mieux
clown

Ciao.
JB_Whip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://indianafouet.hautetfort.com/
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: la frustration et la stagnation....   Mar 14 Avr 2009 - 19:11

OK OK
C'est pas facile de lire entre lignes,
désolé d'avoir lu ton message plus sombre qu'il n'était...

Je remplace donc mes 3 dernières lignes par: Bons cracs

En tant que débutant, il m'arrive souvent de rencontrer ces paliers, et aussi souvent de régresser, souvent aussi sur des choses simples,bounce confused
alors je m'inspire de ce que j'ai écrit dans le précédent message ... flower

Bons cracs

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebguill

avatar

Nombre de messages : 699
Age : 42
Localisation : Le perray en velines (proche rambouillet), yvelines, france
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: la frustration et la stagnation....   Lun 13 Avr 2009 - 23:17

hé paniquez pas le gang, je deprimais pas non plus lol!

Comme je le disais j'ai pratiqué l'aiki et c'etait pareil donc je connais ces moment mais en tout cas merci de vos encouragements.

Je voulais juste parler de ce passage apres une grosse progression car parfois on stagne voir regresse... on parle toujours des progres mais rarement de ces passages "à vide". Je voulais donc voir si certains voulaient parler de ca pour que d'autre qui ne connaisse pas ne soit pas rebuté face à ca.

En tout cas chapeau pour vos conseils

_________________
"Fais le... ou ne le fais pas.
Mais il n'y a pas d'essais"
                                         yoda, SW ep5 ESB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lcf-starwars.com
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: la frustration et la stagnation....   Lun 13 Avr 2009 - 21:07

Seb,

dans tout apprentissage il y a des paliers.

Quand un grand jazzmen (encore de la musique!!) était à cours d'inspiration, tombant dans des clichés trop bien connus, sur un palier, presque dégoûté, prêt à balancer son sax du haut d'un pont (ça s'est vu), il y en avait toujours un pour lui dire "play your scales", c'est à dire revoit tes gammes, mais pas dans le sens européen (ces musiciens étaient très souvent illettrés en musique).
Pour eux c'était: faire des sons, voire des gammes, lentement, en sentant toute la richesse de chaque note de chaque inflexion, de chaque souffle d'air, de chaque clé sous les doigts, ... d'être à l'écoute de chaque sensation du corps, en faisant quelque chose de très simple, mais de très pur, de très ressenti, de très intérieur...
Il faisaient ça quelques temps, entre-coupé par des activités tout autres, quelques jours à quelques mois, pour certains ça a été plusieurs années de break. Mais alors après, quelle richesse!!

Trop tourné vers l'extérieur, la ressource intérieure s'épuise, l'intérieur a besoin d'être re-nourrit...
L'extérieur, c'était pour eux souvent trop de spectacles enchaînés, mais ça peut être un modèle qu'on admire ou soi-même il y a quelques temps (et qu'on était en ascension)... ou ... ou ...

Les musiciens de tous niveaux connaissent tous ces paliers. Il faut insister mais pas s'acharner (surtout pour les amateurs), revenir aux sources et/ou faire un break. Quel plaisir après le break de reprendre l'instrument, une joie profonde... (je connais)

Je crois aussi qu'on cherche des fois à aller trop vite, à croire acquis ce qui n'est qu'encore en cours d'acquisition, à chercher la performance... il faut laisser le temps au temps, et surtout le temps au cerveau et au corps d'assimiler en profondeur... l'enfant qui apprend à faire du vélo, le jour où il fait 3 mètres sans les roulettes, quelles joie, mais il y aura encore des chutes...

Si j'étais un sportif (ce qui n'est pas le cas) je crois qu'il suffirait de changer seulement quelques mots ...
Et le fouet est à la fois un art (cf Adam au ralenti) et un sport (cf nos courbatures des fois), alors ...

C'est peut être trop en dehors du fouet pour toi... (je n'ai pas assez d'expérience du fouet)
mais si ça peut d'aider un peu à passer ce cap, jusqu'au prochain...

Je te souhaite très sincèrement et très fort un "bon courage"...

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 44
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: la frustration et la stagnation....   Lun 13 Avr 2009 - 20:17

T'en fais pas seb c'est quelque chose d'hyper fréquent chez moi et chez probablement une bonne majorité de la population.....

Sans vouloir faire de la philosophie à deux balles, ce doit être une sorte de "loi"(je n'aime pas trop ce terme disons "principe"?) de la nature qui peut s'énoncer comme suit:
-construire quelque chose de beau ou d'utile, c'est très souvent plus long et difficile que de détruire......

bah pour l'apprentissage d'un Art, d'une pratique, etc.... je ne connais pas d'autres chemins que les efforts, le courage, et la persévérance......à moins d'être un surdoué pour tout, mais je n'en connais pas personnellement. Mêmes les "génies" ne se dispensent pas d'une certaine discipline et d'effort répétés. Je sais que ça fait un peu "ancienne école" de prêcher le labeur pour arriver à des résultats dans un monde où tout devrait tomber tout cuit dans la bouche......

Alors, ensuite, les moments de stagnation, il faut s'y préparer, ils font partie du chemin!

Va de l'avant!

Bye

Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
sebguill

avatar

Nombre de messages : 699
Age : 42
Localisation : Le perray en velines (proche rambouillet), yvelines, france
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: la frustration et la stagnation....   Lun 13 Avr 2009 - 15:39

Bon juste un petit billet d'humeur car je rentre tout juste de 45 min d'entrainement et, en plus d'etre naze ( JB connait le poid de mon bullwhip) je suis mega frustré !!!

En effet je partait la tête pleine de projet de routine et d'entrainement.

Et bilan, en 45 min je n'ai reussi qu'à refaire passer le fast figure 8' ( depuis que j'ai mon nouveau fouet il passait pas top).

J'ai travaillé le foreward flick mais il ne claque que timidement ( j'ai l'impression que le fouet est trop raide et que la boucle ne se genere pas bien mais ca vient surement aussi de moi ) et le Tazmanian cut back que je croyait à 2 doigt de reussir ( bon OK 2 GROS doigt) bah zeros pointé !!!


J'ai déjà connu ce sentiment quand je pratiquais l'Aikido mais c'est tout de même toujours désagréable...

Connaissez vous, vous aussi des passageà vide dans votre pratique ?

_________________
"Fais le... ou ne le fais pas.
Mais il n'y a pas d'essais"
                                         yoda, SW ep5 ESB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lcf-starwars.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la frustration et la stagnation....   

Revenir en haut Aller en bas
 
la frustration et la stagnation....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gestion de la frustration.
» Dépit frustration et colère
» Stagnation muscle up
» Le Bwaw , c'est de la BOMBE
» le post des coup de coeur...et de la frustration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indianafouet :: La pratique du fouet :: Les pratiques-
Sauter vers: