Indianafouet

Association Française de Fouet Artistique et Sportif
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Realité et fiction du fouet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Realité et fiction du fouet   Lun 27 Avr 2009 - 17:30

Salut à tous et à toutes

comme je suis souvent hors sujet, j'ouvre ce post où on pourra discuter plus en rapport avec le titre.

dernièrement on parlais du holster du fouet d'indianajones, qui semble se rapporter donc davantage à une astuce de cinoche qu'à la réalité!

Salut


jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Lun 27 Avr 2009 - 20:44

Oui pour le fixe-fouet, il doit y avoir un truc de cinéma affraid

D'ailleurs je ne comprend pas bien comment un fouet enroulé peut tenir dans une courroie lâche: le fouet est à peu équilibré à la bague de la poignée, et si on met la poignée d'un côté et une demi spire de l'autre côté pour le contre balancer, ça ne peut tenir que par un frottement quelconque ou un coinçage...???

Par exemple comme le velcro comme ici:
(aux 2/3 de la page, avec video)
http://www.whip-basics.de/signature_range.php
c'est un velcro élastique noir, mais le cinéma en a certainement fait un marron pour la discrétion

Les fans de Indy montrent d'autres fixe-fouet, mais ne montrent pas d'astuce pourtant... ici:
http://www.jones-jr.com/cost_fixe_fouet.html

Bien sûr on peut bien serrer la chute (fall) autour des spires, mais pour "dégainer" dans l'action c'est pas du tout rapide...!! bounce
Avec un lacet cuir brun serré sur les spires, on met le holder quasiment dessus, un peu vers la poingée, ça à l'air de tenir mieux (un peu le même rôle que le velcro élastique, mais moins visible)

Je pense pour moi à modifier un holder type Indy: courroie plus longue (mais même système à bouton pression), comme ça avant de fermer le holder on peut faire un tour autour des spires, et le poids du fouet pourrait serrer tout seul, l'avantage c'est que en lâchant le bouton pression, il n'y a aucun noeud, et le fouet est presque prêt.... (un cordonnier pourrait faire ça, en lui amenant le modèle...)


A part Indy dans les films est ce que tu as vu des whipcrackers sur des videos réelles le porter comme ça enroulé à la taille?

Sinon quelques tours de scotch transparent mat bien serré, et c'est bon pour le costume déco, mais pas pour la pratique lol!

Bons cracs

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mar 28 Avr 2009 - 2:23

Comme n'importe quel fan d'Indiana Jones s'en est rendu compte, un whip holder tel que montré dans les films ne fonstionne pas tellement bien.
On a le fouet déroullé à ses pieds, pret à nous faire trébucher. Or cela veut dire que de deux choses l'une; soit ceux des films sont la pour la simplicité dans le déroullement de l'histoire, soit il y a un "truc".
En fait la réalité est un peu des deux. En cinéma on fait au plus simple et on ne s'embourbe pas de complications telle que la réalité loll. Si ça semble plausible, mission accomplie et on passe à un autre appel. Mais il existe des whip holders qui (me dit-on) fonctionnent assez bien. Mais il y a un principe de base à respecter dans le design du holder; il faut non pas une courroie pour bien tenir un fouet, mais deux! En fin, dans la plupart des cas...

La première courroie vient comprimer sous tension les spiralles du fouet enroulées les unes contre les autres de sorte que la friction entre chaque spiralles les empêche de se dérouler. Une bande élastique fait bien le job.

La deuxième courroie est là pour tenir le fouet à la ceinture. Si vous enroulez un fouet à la façon classique/Indy (en faisant des spiralles), avec le manche vers le bas et les spiralles plus haut, vous trouverez le point de balant ou le manche est vraiment vertical. Si la ligne du manche n'est pas parfaitement à la verticale, c'est que vous n'êtes pas encore au point de blant parfait. C'est pas la fin du monde si vous n'y êtes pas pile-poil, mais ça veut dire que le fouet est plus pesant d'un côté que de l'autre, et si il n'est pas solidement attaché, avec le temps et les mouvements du corp, il va se dérouler. Mais si vous avez 2 courroies et que la première le fixe solidement, tel un velcro à élastique..., ben la deuxième courroie n'a pas beaucoup de travail à faire et doit simplement resté fermer. À partir de ce moment-là on ne parle plus que du choix de la fermeture du holder.

Alors, si un holder avait 2 parties côtes-à-côtes, comme deux courroies séparées mais unies à la base du holder, et que l'une serait faitr avec du velcro élastique et que l'autre juste à côté serait fait en cuir avec une fermeture solide, vous auriez le holder parfait. Mais, il ne serait pas comme celui d'Indy parce que le siens ne fonctionne qu'au cinéma...

Il y a aussi un autre modèl de holder, avec une seule courroie mais avec un système de lacets qui vient serrer les spiralle du fouet, ce qui fait un peut la même job que le velcro mais en moins bien parceque ces lacets ne sont pas élastiques et donc ne sont pas sous une tension... Je ne vais pas essayé de le décrire ici, ça serait trop compliqué. Faites une recherche sur le web et vous allez le trouver. Même si vous n'en avez jamais vu un comme ça, avec ma description ici, vous le reconnaitrez quand vous le verrez.

Alors voilà pour les whip holders. Perso, je crois qu'on pourrait en faire un avec juste une seule courroie si elle avait une composante élastique pour maintenir une bonne tension sur les spiralles du fouet, et si elle était asser large pour agir comme deux... J'y travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sebguill

avatar

Nombre de messages : 699
Age : 42
Localisation : Le perray en velines (proche rambouillet), yvelines, france
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mar 28 Avr 2009 - 10:52

Perso, comme je le disait dans un autre post, j'ai resolu le pbl avec le mien :




il se rapproche du modele de todds costume (http://www.jones-jr.com/cost_fixe_fouet.html) reglable donc on peut s'arranger pour qu'il soit bien sérré. Enssuite j'ai mis un espece de grip tres fin en caoutchouc à l'interieur pour que le fouet ne glisse pas. Du coup il ne bouge pas (trop) et je peut "degainner" rapidement quand je n'ai pas 2 mains droites (je suis gaucher)

Sinon dans le genre legendaire indy, le fait de passer un précipice avec son fouet ( est-ce assez resistant ?) et ensuite le decrocher d'un simple petit mouvement de poignet.... lol = 100% ciné !!!

_________________
"Fais le... ou ne le fais pas.
Mais il n'y a pas d'essais"
                                         yoda, SW ep5 ESB


Dernière édition par sebguill le Mar 28 Avr 2009 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lcf-starwars.com
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mar 28 Avr 2009 - 12:33

alexis44600 a écrit:

A part Indy dans les films est ce que tu as vu des whipcrackers sur des videos réelles le porter comme ça enroulé à la taille?
:

Non. Very Happy Les images qui me viennent en tête sont plutôt celles de le porter enroulé sur soi, d'une épaule à la hanche opposée. J'ai déjà essayé mais on retombe dans le même problème si le pommeau pèse trois tonnes: au bout de quelques pas, le fouet se déroule et pends entre tes pieds......c'est d'un mignon! lol!

Vous parler un peu tous du caoutchouc(+ou-velcro?). Seb, tu pourrais nous faire une photo de l'intérieur du tien s'il te plait? sI j'ai bien compris, tu fixe le caoutchouc dans la face interne de ton holder, c'est ça? C'est cousu-main à l'intérieur ou collé, ou les deux? DE plus je ne comprends pas très bien quand tu dis qu'il est "réglable", désolé je suis dans une période bouchée(quoi toujours?) Very Happy : plusieurs boutons pressions?

Franco, j'ai vu une fois (sur youtube je crois) quelqu'un fixer un de ces holder avec des lacets en cuir à l'intérieur. Moi non plus cela ne me séduit pas, mais alors pas du tout. Un peu longuet pour le fixer ET pour le décrocher......7

Finalement le sac à dos (assez large etl ong pour ne pas abimer la transition manche-laniére)reste la meilleure solution, mais on rejoint carrément la réalité: pas de "dégainage", pas de frime, et le pont en pierre bien costaud pour franchir la rivière infestée de canards

jeanfifi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
sebguill

avatar

Nombre de messages : 699
Age : 42
Localisation : Le perray en velines (proche rambouillet), yvelines, france
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mar 28 Avr 2009 - 15:32

bon pour le grip caoutchouc je l'avazis fixé avec du double face mais du coup ca n'a pas tenu top mais bon j'avais fait ca à l'arrache pour l'animation costumé de l'aniversaire de mon fils, c'etait pas fait pour durer mais l'idée etait là

Pour le systeme de reglage par velcros cette photos peut t'aider :



La photo de profil te montre que le holster est en 2 parties distinctes et on peut donc regler le diametre.

Je precise que je n'utilise mon holster QUE pour tenir enroulé mon fouet lors du stockage ou du transport. Je ne le porte à la ceinture que quand je fais une animation en costume d'indy ( n'insistez pas il n'y apas de photos recente lol)

_________________
"Fais le... ou ne le fais pas.
Mais il n'y a pas d'essais"
                                         yoda, SW ep5 ESB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lcf-starwars.com
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mar 28 Avr 2009 - 16:31

ah ok, je comprends mieux, merci Seb,

ouais dommage pour les photos de toi en indy..... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mar 28 Avr 2009 - 19:14

Voilà ma petite solution actuelle de porte fouet:
la "saisine", coût nul mais efficace....
Voici en texte et en photos.

Ce que je cherche ce n'est pas tant un porte fouet au look Indy, mais plutôt un porte fouet efficace, discret, avec un aspect assez "authentique" qui se marie bien avec la noblesse du fouet, et qui permette de faire du une-main, avec l'autre fouet à la ceinture, puis de passer aux deux-mains assez facilement, pour avoir une certaine progression dans le visuel et la difficulté...

En marine on utilise le terme "saisine": cordage servant à amarrer (maintenir en place) un objet mobile pour l'empêcher d'aller au roulis (mouvement du bateau), une saisine est aussi souvent faite pour se défaire volontairement rapidement en cas d'urgence. (pour moi ça correspond bien à la fonction d'un porte fouet)
Ici on peut faire une saisine en petit cordage ("garcette" en marine) ou mieux en lacet de cuir. Ici j'ai récupéré un lacet qui fait le tour d'une vieille chaussure-bateau (dockside) (pour l'exemple section 3 mm x 2,5 mm, longueur 65 cm). On peut prendre autre chose, mais je pense de section quasi-carrée ou ronde, de quelques mm de diamètre ou côté, une bande de cuir ne conviendrait pas bien pour les noeuds...).

Les étapes 2 et 3 sont les plus importantes (1, 4, 5 sont presque évidentes):
(sur le photos j'ai laissé le tout un peu lâche pour voir les différentes parties, mais on peut serrer un peu plus et positionner le fouet à sa guise, mais ça tient même comme ça)

1) boucle principale autour de la ceinture: assez lâche pour passer facilement au moins un doigt entre la ceinture et la boucle (même rôle que la boucle des modèles Indy en courroie). J'utilise un noeud de chaise autour de la ceinture (la base en marine, tient bien, facile à enlever, mais assez difficile à apprendre à faire sans y penser..., mais il est fait une fois pour toutes ici). On peut faire autre chose ici ce n'est pas important.

**2) pour serrer les spires du fouet: on descend, on fait un tour autour du fouet, et on remonte (= "un tour mort" en marine, très fréquent)

**3) fixation finale à la ceinture: avec le bout qui remonte (le "dormant"), passer dans la boucle principale, puis commencer un noeud simple (demi-noeud en marine) , mais ne pas le finir, laisser une petit boucle (une ganse en marine) (comme une demi boucle de lacet de chaussure (qui est en entier un "noeud de rosette"...), on a alors un "demi-noeud gansé". Alors je peux sauter et bouger comme je veux, avec moi ça tient très bien. Le tour mort maintient le fouet bien enroulé, si le fouet n'est pas positionné comme vous voulez, lever un peu le fouet d'une main (le tour mort se relâche) et glisser un peu ne fouet. Avec le tour mort plus c'est lourd plus ça serrre les spires entre elles.


4) pour enlever le fouet: s'il est à la hanche gauche, je prend les spires du fouet avec la main droite (le mieux je pense est de prendre la poignée dans le creux de la paume et fermer les doigts sur les spires), je tire sur le petit bout libre (dormant du demi-noeud gansé) pour défaire le tout, et en tirant un peu de la main droite le fouet est complètement libéré
5) au final: on a le fouet dans la main droite et le lacet pend de la ceinture jusque presque au genou (en ouvrant les doigts de la main droite on libère le fouet en gardant la poignée dans la paume).... et... crac crac... un enchaînement d'enfer!!!! Un moment après on peut mettre le lacet (toujours attaché à la ceinture) dans la poche ou entre le pantalon et la ceinture... ou...ou se faire un demi neud autour de la cuisse...geek

En bateau, on apprend à faire les noeuds "au toucher" (en fermant les yeux) et dans différentes positions (pas celles du Kamasutra quand même... pig ). Au bout de quelques années (35 pour moi, déjà!) on n'y pense plus...
Ici le tour mort se fait très bien "au toucher", s'entraîner un peu pour le demi-noeud gansé "au toucher"... (avec deux mains c'est bien, à une main (la gauche dans l'exemple) c'est plus difficile, mais ça marche aussi, discret et c'est très très classe!!! (comme remettre un revolver dans son étui sans regarder, mais un peu plus lent quand même tongue )


C'est une solution très "trad" (traditionnelle) sans fixation métallique ou produits modernes (je pense au médiéval de Sam, mais je sais qu'il envisage un "sac à dos-carquois double"... chuutt....)
Ca tient bien, pour moi c'est pas moche quand c'est un peu serré... (mais les goûts et les couleurs...)

Evidement commercialement c'est pas du tout intéressant ...lol!
(je pense quand même aussi à une bande de cuir avec tour mort et bouton pression.... en variante...)

Bons cracs

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mar 28 Avr 2009 - 23:26

Bon j'arrive pas à faire un dessin sur mon osi d'ordi à marde, fake m'en va vous l'expliqer! Câllisse de patente-à-gosses!

Bon on part avec le design du holder à la Indy. Alors y'a un passant pour une bonne ceinture avec un bouton-pression en dessous du passant. l'autre moitié du boouton-pression est au bout de la languette. Bon j'usqu'ici ça va? Asser standard.

Mais c'est ici que mon idée (pis remarquez que quand je dis mon idée, ça se peut aussi que j'ai vu ça ailleurs fake...).

En dessous du bouton de la partie ceinture, il y a une fente horizontale de découpée dans le cuir (comme un trou de bouton de cheminse, mais fait à l'onrizontale).

En bas de cette fente, la languette devient plus étroite pour que une fois replié sur elle-même, on soit cappable de faire passer la languette dans la fente.

Après que la languette soit devenue plus mince, il y a une partie ou la languette de cuir devient élastique. Alors on coupe la languette pis on recoud une section de gros élastique, pis après l'élastique on recoud l'autre partie de la languette. Alors on se retrouve avec une languette en cuir, dons solide, mais qui à une section qui est élastique. Vous me suivez toujours?

On laisse une longueur de languette en cuir intacte, et un pouce ou deux avant l'autre moitiée du bouton-pression (ou si on préfère avant d'arrivé au bout de la languette), on coud du velcro après la languette. Une partie du velcro sur un côté de la languette, et l,autre moitié de velcro sur l,autre côté.

Et c'est fini.

Bon maintenant tout le monde se demande "Comment ça marche c't'affaire-là?" mais c'est pas compliqué pis je pense que ça marcherait bien. OK, imaginez que le whip holder est déjà après votre ceinture et que votre foouet est déjà enroullé dans votre main. Vous placez le fouet dans le holder, en prenant la languette, vous faires passé la pointe de la languette dans la fente horizontale, et en tirant un peut dessus pour que l'élastique s'étende un peut et qu'il y ai une bonne tension sur le fouet, vous faites faire une boucle à la languette en la ramenant vers votre ceinture. Comme il y a du velcro entre le bouton pression et l'élastique, en finissant votre boucle avec la languette, le velcro va s'aggripper à lui-même et tout ce qui restera à faire est de rejoindre les deux bouts des boutons-pression.

Je sais que c'est pas évidant à lire mais je peux pas vous faire un dessin-là, alors va falloire que vous fassiez un petit effort de visualisation. Mais je crois que ce système, quoiqu'il ne permette pas de dégainer rapidement, en revanche aurait le mérite de garder votre fouet à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mer 29 Avr 2009 - 7:50

Franco,
Ton idée me semble très intéressante: les 2 fonctions en 1 seule pièce

OK je pense avoir compris tes explications. (faut s'accrocher un peu quand même!!)

Pour la fente, on dit chez nous une boutonnière... (héhé, pour te plagier Wink )
allez, un mauvais jeu de mots en franglais:
"tu l'avais sur le bout de la langue et t'arrivais pas à le cracher" devient
"tu l'avais sur le bout du thong et t'arrivais pas à le cracker" !! Laughing

Donc pour moi c'est un porte fouet à boutonnière

Il me semble que la boutonnière serait peut être un peu mieux si elle était du type boutonnière pour gros bouton, c'est à dire pas une fente (un trait de cutter), mais d'une forme en "lumière" (comme on dit en usinage mécanique, réalisé à la fraise):
deux bords rectilignes séparés de 1 ou 2 mm et les deux extrêmités en demi-cercle (ou même deux petites coupes perpendiculaires, mais peut être risque de déchirures).
Cette grosse boutonnière éviterait un frottement inutile ici de la languette dans la boutonnière, donc un peu plus pratique et rapide...

Franco, est ce que ça correspond à ça?:
(photos un peu floues, quelle horreur!! affraid , j'étais pas réveillé, je me suis planté de mode, mais on voit quand même)
(on devine aussi du scotch transparent qui n'est là que pour maintenir le papier)
(c'est un mini-patron en papier, "Merci patron" des Charlots!!!)

les ronds gris sont les parties du bouton-pression
le papier blanc est en cuir
l'agraphe est la couture pour le passant autour de la ceinture
le rectangle gris est la partie en velcro
le crayon vert est le fouet
ouvert


fermé


J'envisage aussi une idée de porte fouet en triangle (aussi en 2 en 1) avec toujours l'idée du "tour mort" sans velcro:
la pointe en gris à un rôle de crochet (métallique)
l'agraphe est la couture pour le passant autour de la ceinture
le papier blanc est en cuir
le crayon vert est le fouet
ouvert


fermé


Bons cracs

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mer 29 Avr 2009 - 10:32

LÀ tu parles! Yes!!!

OK on est très très près de mon idée ici! Putain que je trippe-là!

Ok, bon c'est à peut de choses ça. J'avais l'idée que le bouton pression serrait en-dessous de la couture pour le passant de la ceinture.

OUI c'est une BOUTONIÈRE et non une fente que je voulais dire! C'est en plein ça man!

Tu as oublié la partie élastique... mais sinon ça ressemble pas mal à ça.

Même qu'après avoir placé mon texte sur le forum, je pensais à une configuration ou les rebords de la languette comme tu as dessiné dans la deuxième version, seraient avec velcro: un côté du velcro d'un bord, et l'autre moitié sur l'autre côté de la languette. Ce qui reprend l'idée originale.

Mais j'aurais quand même gardé le boouton-pression au lien du crochet, pour plus de sécurité et j'aurais aussi inclu la partie élastique, qui est selon moi, une composante majeure de cette idée. Sinon c'est comme le whip holder de l'autre là avec ces lacets en cuir... tu me suis? Sans TENSION c'est juste une compression qui voit sa prise sur le fouet s'amoindrir si le fouet glisse un peut... Tandis qu'avec une partie élastique, il y a toujours une tension sur le fouet... Enfin c'est la théorie...

Mais chapeau, t'as vraiment compris l'essence de ce que je voulais dire!
Merci,

Franco
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mer 29 Avr 2009 - 18:31

Palsambleu, je suis scié par votre ingéniosité à tous!!! Exclamation Exclamation
Mais j'ai mis du temps à tout lire et relire avant de bien comprendre (ou d'avoir le sentiment de comprendre...)

Bon, pour faire rapide:
1-Alexis, j'aime beaucoup ton idée "trad" du lacet en cuir et des noeuds que tu fais avec. Par curiosité (ouais je dévie un peu désolé), l'expérience que tu as avec les noeuds (héritée de la marine si j'ai bien compris) t'est-elle utile au quotidien "non-marin"? Quand tu parles d'apprendre à faire les noeuds les yeux fermés cela me fait penser à autre chose qui m'intéresse dans le domaine du maintien des fonctions cérébrales au cours du vieillissement (bon je veux pas dévier trop loin)

2-Franco et Alexis, pour le holder hybride "cuir-caoutchouc, il ne reste plus qu'à le finaliser héhéhé cheers Mais je suis épaté par votre compréhension à distance, c'est vraiment bon de voir des passionnés!!

Voilà, vu qu'on a un peu dévié sur le "conception et construction d'un holder", peut être qu'on pourrait ouvrir une rubrique "holder"? Messieurs les modérateurs?

bye

Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mer 29 Avr 2009 - 20:30

Nom d'une lanière mal effilée, Jeanfifi lance l'idée du porte fouet, et hop, ça fuse...
Très sympa...

Ce message a deux parties: Jeanfifi, puis Franco:

****Jeanfifi

Eh oui nous aussi on dérive, mais moins que toi !!! héhé !!! Wink
Il est vrai que c'est étonnant qu'on se soit assez bien compris sur le 1er modèle avec Franco, preuve est que le "frandien" (!!!!) (chuutt faut pas lui dire, car il ne fera plus d'efforts...Razz ) de Franco est assez clair tout de même !!!! Wink
J'ai toujours bien aimé les formes développables (nom scientifique pour les formes en 3D réalisées à partir d'une feuille (en 2D) ), celles avec des plans sont assez simples, mais celles qui comportent des courbes sont souvent impressionnantes de beauté dans la simplicité (HS ON: un souvenir de la surface de Moebius peut être????, courroie dont on a fait faire un 1/2 tour à un bout avant de l'assembler, où on passe continûment de l'extérieur à l'intérieur, donc l'extérieur et l'intérieur n'ont plus de sens, bizarre!!!)
(HS OFF) Et en plus, là Franco et toi vous connaissez très bien, quand on ajoute du tressage conique parfait comme sur le fouet, c'est magnifique!!! flower

Bon, l'idée du "trad" j'aime bien. Je ne suis pas toujours fan, mais souvent on peut faire en trad des choses modernes.
(HS ON) Mais le "trombone" pour relier des feuilles c'est trad ou moderne??? (petit outil moderne fait de manière trad, il suffisait de la bonne idée.... héhé... tu me fais dériver...)
(HS OFF) tu dis "cela me fait penser à autre chose qui m'intéresse dans le domaine du maintien des fonctions cérébrales au cours du vieillissement", je ne vois pas trop.... en tout cas faire des noeuds "au toucher" (une partie du "matelotage") c'est un passe temps favori des marins (pas "du Dimanche") et ça dénoue le cerveau des fois, l'autre passe temps favori (international) des marins (et d'autres) est d'aller faire la tournée des bars du port..... mais là je "dérive" beaucoup... (là il y a 3 sens, ça devient compliqué, j'arrête les clowneries jocolor )

Faire un sujet sur la conception d'un porte fouet (whip holder, remarquez que je respecte la règle de JB : français/anglais !!!): OK c'est mieux, il faudrait y transférer les post précédents, sinon un lecteur qui prend en cours de route ne va rien comprendre...!!!

Bons cracs

****Franco, (j'avais commencé à écrire cette réponse un peu avant la 1ère partie, mais Jeanfifi est venu me perturber... comme d'hab!!!! Wink )

>> Un détail, pour la compréhension:
Pour le 1er modèle à boutonnière, tu a écris:
"Tu as oublié la partie élastique... mais sinon ça ressemble pas mal à ça."

mais moi j'avais écrit:
"le rectangle gris est la partie en velcro" , je voulais dire crayonné en gris...

.... mais peut être que tu voyais cette partie velcro plus longue, alors que je l'ai dessinée assez courte, ou alors j'ai mal compris...

>> Pour le 2e modèle en triangle:
- en effet le bouton pression reste très bien, le crochet bien ajusté peu être bien aussi (et plus "trad")
- l'intérieur du triangle qui est découpé ici, pourrait être remplacé par un triangle plein sur presque toute la surface, avec juste une découpe minimale pour le fonctionnement, il y aurait davantage de surface pour le frottement sur le fouet

>> Remarque velcro/pas velcro (ce n'est pas pour polémiquer, mais juste pour échanger des idées.... bien sûr... bom )
- tu dis "Sinon c'est comme le whip holder de l'autre là avec ces lacets en cuir... ", là tu parles de celui avec un lacet de mon post précédent, ou bien d'un autre qui serait dur le net (et que ne trouve pas avec google avec "whip holder lacing" ou "lace", dans ce cas a tu un lien? merci)
- j'ai l'impression que le poids du fouet avec une courroie assez souple suffit à serrer le fouet, et avoir le même rôle que le velcro élastique. Je m'appuie sur ma petite expérience avec le lacet de cuir seul (voir 2 posts avant) qui tenait très bien. Sauf à faire des sauts périlleux ou de marcher sur les mains, le serrage dû au poids du fouet est toujours là (plus c'est lourd plus ça serre). Bien sûr une courroie de cuir de vache épaisse (simple ou double) donc raide (4 mm je crois pour les porte-fouet classiques), même avec un tour mort, ne pourra pas serrer le fouet comme un velcro. Avec du cuir d'environ 1 mm d'épaisseur, assez souple, je pense que le serrage dû au tour mort et au poids du fouet, se fera.
Apparemment tu penses différemment à propos du serrage tour mort/poids.
C'est bien , c'est enrichissant.bom
Donc il faut essayer. bounce
De mon côté je ferai un tentative en tissu (tissu Jean=Denim je crois, en x2 ou x4, Denim vient de "de Nîmes", les français l'ont inventée, et les américains l'ont utilisée, souvent comme ça !!??), car je ne vais pas gâcher le peu de cuir que j'ai, par contre les vieux Jeans usés, j'en ai (trop, certains ont 30 ans, j'aime pas jeter...)...

Excuses (ou excusez) mon style avec beaucoup de " : " et de " , " et de "...." et de " ( ) " qui rendent parfois mes phrases difficiles à suivre, je m'en rend compte quand je prend le temps de me relire.... (la ponctuation en français est un outil qui sert de raccourci...) (tu vois je recommence...!!!! lol! )

Mais bon chacun son style, n'est ce pas...afro


Bons cracs

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Mer 29 Avr 2009 - 23:37

(HS ON mais bref, pour égayer quoi...)
Bon je n'y résiste pas...
Quand j'étais beaucoup plus jeune, après la tournée des bars du port (voir post précédent), on s'amusait à des jeux biens innocents:
dans l'état où on était on faisait un concours de noeuds "au toucher", avec une chaussette enfilée sur chaque main, sans regarder, de toutes toute façon ça n'aurait servit à rien, on voyait double...drunken il n'y avait pas vraiment de gagnant...mais des bonnes rigolades.... Razz
Mais on ne "dérivait" pas vers des choses plus dangereuses, la fatigue et le danger était en mer... clown
A+
(HS OFF)

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandy

avatar

Nombre de messages : 104
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Jeu 30 Avr 2009 - 11:57

Bonjour à tous,

OK pour une rubrique Accessoires de fouet: le Whip holder.

C'est avec beaucoup de plaisir que je viens régulièrement consulter l'ensemble des posts
de chacun.

A noter pour tous nos amis de Bretagne que JB et moi-même feront résonner l'espace
au son du fouet en Bretagne sud à Port Navalo dans la première quinzaine de juillet.

Bizatous

_________________
"La puissance ne consiste pas à frapper fort ou souvent, mais à frapper juste."Balzac
Sandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexis44600

avatar

Nombre de messages : 312
Age : 60
Localisation : Saint Nazaire, Loire Atlantique
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   Jeu 30 Avr 2009 - 13:24

Sandy,

ça serait très sympa de se retrouver par là bas
moi je serai dans le coin

donc on se fait une petite "concentration" ou plutôt une petite "convention"...!!
(Sam et Belféa ne sont pas très loin...)

Mais, ouh là là j'y pense...., il faut que je m'entraîne dur d'ici là, car que vais passer devant l'examinateur impitoyable MAster JB.... lol! lol!

Bons cracs

_________________
Il danse comme le serpent, il siffle comme le vent, et il claque comme l'éclair
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanfifi

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 43
Localisation : Loire,France
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: fonctions chérébrales...   Jeu 30 Avr 2009 - 13:58

[quote="alexis44600"]
****Jeanfifi
Eh oui nous aussi on dérive, mais moins que toi !!! héhé !!! Wink
Il est vrai que c'est étonnant qu'on se soit assez bien compris sur le 1er modèle avec Franco, preuve est que le "frandien" (!!!!) (chuutt faut pas lui dire, car il ne fera plus d'efforts...Razz ) de Franco est assez clair tout de même !!!! Wink
J'ai toujours bien aimé les formes développables (nom scientifique pour les formes en 3D réalisées à partir d'une feuille (en 2D) ), celles avec des plans sont assez simples, mais celles qui comportent des courbes sont souvent impressionnantes de beauté dans la simplicité (HS ON: un souvenir de la surface de Moebius peut être????, courroie dont on a fait faire un 1/2 tour à un bout avant de l'assembler, où on passe continûment de l'extérieur à l'intérieur, donc l'extérieur et l'intérieur n'ont plus de sens, bizarre!!!)
(HS OFF) Et en plus, là Franco et toi vous connaissez très bien, quand on ajoute du tressage conique parfait comme sur le fouet, c'est magnifique!!! flower
Bon, l'idée du "trad" j'aime bien. Je ne suis pas toujours fan, mais souvent on peut faire en trad des choses modernes.
(HS ON) Mais le "trombone" pour relier des feuilles c'est trad ou moderne??? (petit outil moderne fait de manière trad, il suffisait de la bonne idée.... héhé... tu me fais dériver...)
(HS OFF) tu dis "cela me fait penser à autre chose qui m'intéresse dans le domaine du maintien des fonctions cérébrales au cours du vieillissement", je ne vois pas trop.... en tout cas faire des noeuds "au toucher" (une partie du "matelotage") c'est un passe temps favori des marins (pas "du Dimanche") et ça dénoue le cerveau des fois, l'autre passe temps favori (international) des marins (et d'autres) est d'aller faire la tournée des bars du port..... mais là je "dérive" beaucoup... (là il y a 3 sens, ça devient compliqué, j'arrête les clowneries jocolor )
o/quote]




J'aime beaucoup le "frandien" de Franco "calice de patente à gosses"! whouhahaha!
Bon, hum, hum, cela me prend du temps pour tout te lire Alexis, alors j'ai choisit un nouveau sujet (enfin j'espère que cela va marcher) sur le maintien des fonctions cérébrales au cours du vieillissement......
C'est un sujet assez vaste et délicat, et j'ai effleuré le sujet lorsque j'ai préparer ma thèse (tiens en passant le ruban de Moebius m'a toujours épaté.....un ruban à un seul côté......j'ai beau le faire et le constater, je reste gaga, un peu comme un homme de Cromagnon le serait devant un écran d'ordinateur...). Oui c'est vrai que je dérive aussi encore.... Shocked
Bon, alors, les gestes , les facultés d'apprentissage en diminuant la perception d'un de nos sens (comme c'est ton cas lorsque vous faîtes les noeuds les yeux fermés) m'a fait penser à toutes ces données de la littérature que j'ai été amené à feuilleter pendant mon travail de thèse: en vrac, et de mémoire, je me souviens des flacons de parfums étiquetés qu'on respire les yeux bandés pour reconnaitre le parfum, les introductions(ou les finals) de certaines musiques à partir desquels on s'entraîne à donner le titre du morceau complet, les enchaînements de mouvements issues des arts martiaux ou de la danse qu'on réalise avec un masque sur les yeux, etc....etc..... Je n'ai pas pû , à l'époque, tirer de réelles et totales conclusions, puisque mon travail englobait le sujet, et , je suis un peu resté sur ma faim, mais j'ai l'intime conviction de l'utilité pratique (pour les connexions entre les milliards de neurones qu'on a dans le cerveau) de ce genre de choses.
Reste à en voir des exemples vivants, et connaître leur passé (ce qu'ils ont pratiqués à tous les âges de leur vie), pour affirmer, par l'expérience, de l'intérêt de ce genre de chose pour vieillir loin du cousin Al (....zheimer).....

Ok j'ai pas été trop long?

Jeanfifi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jeanfiwhip.hawablog.com/articles-jeanfiwhip-12822.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Realité et fiction du fouet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Realité et fiction du fouet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début carnassier au fouet
» Je veux essayer le fouet !
» Fouet pour le brochet ou autre gros fish
» Les gels : coup de fouet ou coup de pompe
» f1 fiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indianafouet :: Conception d'un Fouet pas à pas :: Whip Holder-
Sauter vers: