Indianafouet

Association Française de Fouet Artistique et Sportif
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Deux façon de faire un overlay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franco

avatar

Nombre de messages : 360
Age : 48
Localisation : Montreal, Canada
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Deux façon de faire un overlay   Mar 19 Aoû 2008 - 21:04

La couche externe d'un fouet n'est que la partie visible du fouet et si l'intérieur est mal construit, elle ne peut pas faire de miracle a elle seule. Un bon fouet se fait du centre vers l'extérieur avec des couches tressées (belly) et des couches non-tressées (bolsters) qui entourent les belly. Un overlay peut être fait avec 4 ou avec 24 (et même plus!) le lanières. Plus il y a de lanières plus chacune sera mince et donc moin résistante aux coupures et abrasions que le fouet pourait subir au cours de sa vie. Il faut décider pour quel usage on veut un fouet; guider le bétail sur les plaines, le plaisir de le faire claquer, la précision, comme simple ornement et décoration... Cette question décidera du fouet à acheter et du type d'overlay sur ce dernier.

Comme avec tout le reste, il y a bien des façons de faire un overlay, mais je ne vais m'addresser qu'aux deux plus communes. Je les ai nommées après la personne qui (selon moi), se sert de cette technique exclusivement, donc qui lui est propre.

La première (celle que j'utilise), est la technique (David) Morgan, qui a fait les fouets pour Indiana Jones.

La deuxième est celle avec laquelle j'ai commencé a faire des fouets et je l'ai apris de Bernie (Wojcicki), un très gentil whipmaker de Tasmanie.

Morgan taper toutes les lanières jusqu'au millieu du fouet, et de là, il les 'drop' au centre pour que celles-ci deviennent partie intégrales du core. Donc est coupant les lanières, on les taper seulement jusqu'à la moitié du fouet et à partir de là elle demeurent la même largeure jusqu'au bout, puisque le taper du fouet après le millieu sera fait en 'droppant' les lanières vers le core.

Cette méthode à pour avantage de créer le moins de bosse dût aux lanières droppé que nul autre que je connaisses. Le dernier belly est tressé jusqu'au millieu du fouet et les lanières de ce belly sont laissé non tressé à partir de ce point et sont utilisées comme core pour la deuxième moitié du fouet. Donc comme les premières lanières du overlay à être droppé vers le core sont situer au même endroit, il est très facile de mélanger les lanières du dernier belly avec celle du overlay pour former un core rond et dense. En droppant des lanières vers le core, la lanière passe entre les deux bouts du bolsters qui est entre le belly et le overlay; c'est comme passer une cravatte entre les deux revert d'une chemise... C'est très simple, et bien fait ça reste invisible.

La deuxième méthode, la méthode Bernie, est asser différente. Bernie continu de tresser ces belly au dela du millieu du fouet, et ne se sert pas toujours (en fin je crois que très rârement) de bolsters. Il tresse plus de belly à la place de bolsters. Ce qui veut dire que quand une lanière du overlay doit être dropper, elle ne peut pas être envoyé dans le core du fouet puisqu'il y a des belly tressés qui lui barre la route. Ces lanières doivent donc rester entre le overlay et le dernier belly, et pour qu'elles ne forment pas de bosses, elles doivent être amincies ou skivé. J'aimes bien Bernie et il m'a beaucoup aidé à mes débuts, mais je n'ai jamais été cappable de complêtement élliminer les bosses dues à cette technique. Oui on roule le fouet avec beaucoup de pression pour égaloser le tout, mais il faut voir un fouet en terme de masse. Si il y a un espace vide, alors oui, une masse équivalente peut être forcé à remplir ce trou en roulant le fouet avec beaucoup de force. Mais c'est plus difficlie à faire quand le surplus, dans ce cas le surplus est la lanière qui vient d'être droppé... J'ai réussi à faire en sorte que ça soit invisible à l'oeil nu, mais jamais au touché... C'est pourquoi je ne me sert plus de cette technique. Mais elle est en quelque sorte plus simple pour faire un fouet, puisqu'on n'a pas besoin de gérer et le overlay, et le bolster, et le core en même temps... Mais bon à chacun ses préférances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Deux façon de faire un overlay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une ou deux bouillette ???
» Descente de bateau lac des deux montagne.
» Vos chevaux et vous en dessin
» le telephone pot de yaourt ....pour Emma et Fab
» Rampe de carbus de Murena 1.6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Indianafouet :: Conception d'un Fouet pas à pas :: L'Overlay ou la couche de finition-
Sauter vers: